Parmi les 4 risques à surveiller dans votre demeure, l’humidité en est un qui peut grandement influencer la qualité de l’air. Mais comment savoir quel devrait être le taux d’humidité idéal dans notre maison? Que faut-il faire pour baisser ou augmenter le taux d’humidité? Dans ce billet, vous apprendrez comment mesurer et maintenir le taux d’humidité approprié afin de garder votre maison confortable et saine pour vous et vos proches.

Qu’est-ce que l’humidité?

L’humidité représente la quantité de vapeur d’eau contenue dans l’air.

Lorsque l’air est saturé de vapeur d’eau, c’est ce qu’on appelle le point de rosée. C’est à ce moment que de la condensation, ou l’humidité se forment.

Malheureusement, un taux d’humidité trop élevé ou trop bas peut causer des problèmes dans votre maison. Dans les pièces trop humides, les bactéries, les champignons, les moisissures et les acariens peuvent proliférer.

Si l’air est trop sec, cela pourrait endommager le mobilier et les murs intérieurs et causer des problèmes cutanés et respiratoires.

Comment mesurer le taux d’humidité dans votre maison

Vous pouvez mesurer le taux d’humidité dans votre maison avec un hygromètre, un appareil relativement peu coûteux vendu dans la plupart des centres de rénovation et quincailleries.

Un hygromètre mesure le pourcentage d’humidité relative de l’air ambiant, soit la quantité de vapeur dans l’air par rapport à la quantité la plus élevée possible.

À l’aide d’un hygromètre, vous pourrez mesurer le taux d’humidité dans chaque pièce pour déterminer les endroits problématiques.

Il est particulièrement important de vérifier régulièrement les pièces souvent moins utilisées comme le grenier et le sous-sol. Assurez-vous que ces pièces sont adéquatement isolées et étanches aux intempéries, puisqu’elles sont propices aux problèmes d’humidité.

Quel est le taux d’humidité idéal dans une maison?

Quel est donc le taux d’humidité idéal dans une maison? Selon Santé Canada, le taux d’humidité dans une maison devrait être supérieur à 30 % en hiver et ne pas dépasser 55 % en été. Idéalement, il devrait se situer entre 30 et 55 % en tout temps. Évidemment, le taux d’humidité dans une maison varie selon la température extérieure, mais vous pourrez le maintenir à un niveau optimal été comme hiver en surveillant le pourcentage d’humidité.

Il est important de se rappeler que l’air chaud retient plus d’humidité que l’air froid. Vous aurez donc l’impression qu’il fait plus chaud dans une pièce humide que dans une pièce sèche, même si la température est la même. De plus, en contrôlant le taux d’humidité, vous pourrez utiliser vos systèmes de chauffage et de climatisation plus efficacement.

Maintenir un taux d’humidité idéal offre les avantages suivants :

Signes qu’il pourrait y avoir un problème d’humidité dans votre maison

Peu importe la lecture sur votre hygromètre, certains signes ne mentent pas. En voici quelques-uns.

Signes que le taux d’humidité est trop élevé

  • Impression que l’air est humide;
  • Odeur de moisi ou d’humidité dans certaines pièces de la maison;
  • Papier peint qui décolle;
  • Peinture qui s’écaille;
  • Murs humides;
  • Stuc qui s’effrite;
  • Buée ou condensation sur les vitres, les miroirs ou la tuyauterie;
  • Taches foncées ou décoloration.

Les dangers d’une maison trop humide

Si vous remarquez un ou plusieurs de ces signes, agissez rapidement. Des niveaux élevés d’humidité peuvent créer un milieu propice pour la prolifération des bactéries, des champignons, des moisissures et des acariens. Ceux-ci peuvent contaminer l’air et causer une foule de problèmes comme des maux de tête, des difficultés respiratoires ou des réactions allergiques. Par exemple, les moisissures libèrent des spores qui peuvent causer de graves problèmes de santé si elles sont inhalées en grande quantité.Pour en savoir plus, lisez notre billet de blogue intitulé Identifier et prévenir les moisissures.

Si les problèmes d’humidité ne sont pas réglés rapidement, ils pourraient s’aggraver et même endommager la structure de votre maison. Les murs de votre maison sont généralement recouverts d’une membrane pare-air/vapeur conçue pour empêcher l’air chaud et humide d’y pénétrer. Lorsque la teneur en humidité du plâtre, des solives et des montants change constamment, ils se dilatent ou se contractent, puis peuvent se fissurer et causer bien des dégâts. Il est donc important de régler ces problèmes rapidement.

Comment réduire l’humidité dans une maison

Si vous croyez que le taux d’humidité de votre maison est trop élevé, voici quelques mesures à prendre.

Améliorer la circulation de l’air. Pour ce faire, vous n’avez qu’à ouvrir les fenêtres et activer tous les ventilateurs dans la maison. Assurez-vous que tous les évents, en particulier les évents d’évacuation, sont dégagés afin que l’air puisse circuler librement dans votre maison.

Améliorer l’isolation. Examinez de près les joints des fenêtres, les coupe-froid et les matériaux isolants dans les murs pour déceler les infiltrations. Il faut absolument empêcher l’air froid de s’infiltrer dans la maison, car il crée de la condensation et fait augmenter le taux d’humidité.

Acheter un déshumidificateur. L’utilisation d’un déshumidificateur est l’une des façons simples d’éliminer rapidement et efficacement l’humidité dans l’air. Différents types d’appareils sont offerts. Vous pouvez même faire installer un déshumidificateur central dans votre système CVAC.

Vérifier et nettoyer les filtres à air. Si les filtres de votre système CVAC sont sales, ils peuvent empêcher l’air de circuler librement dans votre maison. Nettoyez-les ou remplacez-les régulièrement pour optimiser la ventilation. Lorsque vous utilisez la sécheuse, assurez-vous de nettoyer le filtre à charpie après chaque cycle et vérifier que le conduit d’évacuation n’est pas obstrué. 

Changer les habitudes de vie. Activez le ventilateur dans la salle de bain lorsque vous prenez une douche et évitez les longues douches chaudes. Faites sécher immédiatement les tapis de bain et les serviettes humides. Ne suspendez pas vos vêtements à l’intérieur, car la lessive mouillée ajoute beaucoup d’humidité dans l’air. Activez toujours la hotte de cuisine et mettez des couvercles sur les casseroles et les poêles lorsque vous faites cuire les repas. Laissez les ventilateurs et les hottes en marche pendant 20 à 30 minutes après la cuisson du repas pour évacuer complètement l’humidité.

Éliminer tout ce qui retient l’humidité. Par exemple, les rideaux peuvent retenir beaucoup d’humidité. Si le taux d’humidité est trop élevé dans votre maison, vous pourriez remplacer vos rideaux par des stores ou des volets, car ils ne retiennent pas autant l’humidité De même, les plantes font augmenter le taux d’humidité dans une pièce. Donc, si vous avez beaucoup de plantes au même endroit, vous pourriez les déplacer dans une autre pièce ou les enlever complètement.

Vérifier l’extérieur de la maison. Retirez les branches ou la végétation autour du toit ou de la fondation. Inspectez fréquemment votre toit pour détecter la présence d’infiltration d’eau. Gardez les gouttières et les tuyaux de descente pluviale propres pour que l’eau puisse s’écouler correctement. Installez des auvents au-dessus des fenêtres et des portes pour s’assurer un bon écoulement de l’eau. Dans l’ensemble, faites tout votre possible pour éviter que l’humidité pénètre dans votre maison.

Signes que le taux d’humidité est trop bas

Il est plus difficile de contrôle le taux d’humidité l’hiver, car l’air froid ne retient pas autant l’humidité que l’air chaud et l’air chaud peut être très sec.

Voici quelques signes que le taux d’humidité dans votre maison est faible :

  • Peau sèche qui démange;
  • Cheveux secs;
  • Toux sèche;
  • Voies nasales sèches ou saignements de nez;
  • Yeux secs;
  • Difficulté à se sentir au chaud;
  • Décharges électrostatiques fréquentes;
  • Plancher grinçant.

Comment augmenter le taux d’humidité dans une maison

Si vous remarquez ces signes et que vous voulez augmenter le taux d’humidité dans votre maison, voici quelques conseils :

Faire bouillir de l’eau sur la cuisinière. Lorsque vous faites bouillir de l’eau, de la vapeur d’eau se libère. Le simple fait d’utiliser la cuisinière plus souvent aidera à augmenter le taux d’humidité dans votre maison. Retirez les couvercles des casseroles et des poêles et n’activez pas votre hotte pour libérer encore plus d’humidité.

Utiliser la vapeur de la douche ou du bain. Chaque fois que vous prenez un bain ou une douche, de la vapeur d’eau est libérée dans l’air. Ouvrez la porte de la salle de bain lorsque vous prenez une douche ou laissez simplement la porte et le rideau de douche ouverts une fois que vous avez terminé. Aussi, n’activez pas le ventilateur de la salle de bain, afin de garder l’humidité à l’intérieur

Ajouter des plantes à l’intérieur de la maison. Comme nous l’avons déjà mentionné, les plantes purifient l’air et font augmenter le taux d’humidité. Les plantes adéquatement arrosées libèrent de la vapeur. La terre dans les pots retient également l’eau qui s’évapore lentement dans l’air.

Laisser la porte du lave-vaisselle ouverte. Après un cycle de lavage, ouvrez la porte du lave-vaisselle et laissez la vapeur s’échapper.

Laisser un contenant rempli d’eau dans une pièce. Si vous laissez des contenants d’eau près des radiateurs ou des bouches de chauffage, l’eau s’évaporera lentement dans l’air. Vous pouvez utiliser des vases ou des contenants décoratifs et même y ajouter des écorces d’agrumes, de la vanille ou des huiles essentielles pour laisser un parfum agréable tout en humidifiant la pièce.

Suspendre les vêtements. Vous pouvez suspendre vos vêtements à l’intérieur afin que toute l’humidité s’évapore dans la maison. De cette façon, vous économiserez également sur les coûts d’énergie puisque vous n’utiliserez pas la sécheuse et augmenterez le taux d’humidité dans la maison en hiver.

Utiliser un défroisseur plutôt qu’un fer à repasser. Un défroisseur permet d’éliminer facilement les plis des vêtements tout en libérant de la vapeur. Ces appareils sont moins coûteux que les humidificateurs et ne nécessitent aucun filtre.

Utiliser un système de chauffage radiant. Un système de chauffage central utilise l’air pulsé pour chauffer les pièces de votre maison, augmentant ainsi l’évaporation et asséchant l’air rapidement. Le chauffage radiant ne chauffe pas l’air, mais les objets. Passer à un tel système pourrait vous aider à régler vos problèmes d’humidité, même dans les mois les plus secs. Pour en savoir plus, lisez notre billet de blogue sur les planchers chauffants.

Acheter un humidificateur. Le meilleur moyen de contrôler le taux d’humidité dans une maison est d’utiliser un humidificateur. Vous pouvez acheter de petits appareils portatifs ou faire installer un humidificateur central dans votre système CVAC. Si vous utilisez toutes ces solutions, vous miserez sur un taux d’humidité optimal toute l’année.

Source : blogue de Centris : https://www.centris.ca/fr/blogue/astuces-et-deco/quel-devrait-etre-le-taux-d-humidite-de-votre-maison?uc=0

Par mediasimple